Audiovisuel : vers la fin du monopole des chaînes publiques ?

  • Auteur

    Alexis Kacoubi
  • Publié le

    16 Dec 2016
  • Catégorie

    Actualité
  • Nbr vues

    575 fois

Des télévisions privées pourraient bientôt contrebalancer le monopole et le pouvoir des chaînes publiques en Côte d’Ivoire.

4 chaînes de télévisions privées viennent d’obtenir l’aval la Haute autorité de la communication audiovisuelle (Haca) pour émettre en Côte d’Ivoire. Ces nouveaux médias ont été retenus suite à un appel d’offre lancé par cet organe de régulation de l’audiovisuel ivoirien. Ils ont le droit « d’exploiter en Côte d’Ivoire, un service de télévision privée commerciale », a informé la Haca après examen de dossier. Une caution de 1 milliards est exigée aux télévisions privées désireuses de s’installer sur le marché ivoirien. La télévision nationale RTI en situation de monopole depuis des décennies, connaît désormais ces nouveaux concurrents. Elle a même entamé sa mue en offrants de nouvelles émissions en vue de fidéliser les téléspectateurs de plus en plus exigeants et critiques vis-à-vis des contenus télévisuels. Le français canal pourrait également voir son audience diminuer. Déjà le distributeur chinois startimes dont l’installation en grande pompe a ému les téléspectateurs mécontents de la hausse des frais d’abonnement et autres prix des chaînes canal, se positionne comme un outsider à ne pas négliger dans la conquête des parts de marché du secteur audiovisuel en Côte d’Ivoire. Innovation et qualité des émissions devront donc être le crédo de ces entreprises si elles veulent perdurer dans l’espace audiovisuel ivoirien.